lundi 16 février 2015

Blood Visions By Retard Records & Friends LP (hommage à Jay Reatard) et Happy Birthday Retard !


Artwork by Lou L'enfer

English version here.



Tout d’abord, on souhaite un joyeux anniversaire à Retard Records car il y a un peu plus d'un an, paraissait leur 1ère sortie, la World War 1, compilation K7, faite à la main et avec le coeur par ces jeunes fous. Ici on aime bien les bonnes compiles et celle-ci arrivait à point nommé, en ralliant parfaitement la fine fleur de la scène rock and roll française, ce qui à l’époque nous remplit de joie.
S’en sont suivies plusieurs autres sorties, avec bien sûr une nouvelle compile World War II, s’ouvrant à d’autres formations européennes et aussi des versions K7 des albums de super groupes (Kaviar Special, Sick Hyenas, Sapin pour ne citer qu’eux) ou vinyle, à savoir l’album des Qúetzal Snåkes en coprod avec Howlin Banana Records.


http://retardrecords.bigcartel.com/


Basés entre Rennes et Marseille, les mecs de Retard ont pris goût au rock and roll game à cause de feu Jay Reatard. Il semblait logique pour eux de rendre hommage à ce génie disparu trop tôt (il y a 5 ans déjà) en sortant un album " tribute ".

Donc, pour marquer le coup, ils ont rassemblé les copains pour rejouer de A à Z, le premier album solo de Jay, " Blood Vision " sorti en 2006 chez In The Red et devenu depuis culte pour beaucoup...

Avant de rapidement passer en revue la compile, vous pouvez (et devez) l’écouter ci-dessous, l’acheter en vinyle (édition limitée à 300 exemplaires) et / ou en digital.

Et pour fêter cette sortie, on fait gagner une galette vinyle pour l’un d’entre vous. Pour cela rien de plus simple que de nous envoyer un email avec un gentil mot et vos coordonnées à concoursfoggy@gmail.com. (Tirage au sort la semaine prochaine).



Donc, revenons à nos moutons (noirs?), que trouve-t-on dans cet album? Du pur rock and roll de qualité bien sûr et cosmopolite qui plus est. Chaque groupe a sûrement connu et admiré Jay Reatard dans sa jeunesse et les différentes interprétations selon les caractères de chacun rendent le résultat assez touchant.

C’est presque un tour du monde qui partirait de Grèce, avec les Bazooka et leur version de Blood Vision dans leur langue natale ("Aimatochysia")... en prenant les routes germaniques vers les sombres Wolf Mountains et les wunderkinder hambourgeois Sick Hyenas et leur relecture chillsurf de "Whe Who Wait". Puis un petit saut en Italie avec les Go!zilla avant de traverser l’Atlantique vers la Nouvelle Orléans et les nouveaux venus Babes et de prendre la direction de Chicago pour rejoindre le duo énervé White Mystery et leur potes Holy Motors.

La scène française est évidemment là: en mode West Coast (La Bretagne) qui est bien représentée et toujours à hauteur de sa réputation de tueurs. Pour les citer, Combomatix, Kaviar Special, Sapin, Dragster, Lou et les Garçons et le super-groupe Los Reatardos, mettent tout le monde d’accord. Enfin, on retrouve avec plaisir les psyché-marseillais Qúetzal Snåkes, les banlieusards Dusty Mush et nos provinciaux préférés Volage qui clôturent avec brio ces visions sanguinaires...


Bref 15 bombes originales reprises par 15 des meilleurs groupes actuels. Que demande le peuple?
Cet album est à se procurer absolument, et on remercie la galaxie Retard and Friends pour ce bel hommage en étant convaincu que l’ami Jay appréciera d’où il est.

- RR09 -  Blood Visions By Retard Records & Friends – en format LP. 






B. - FGC

Aucun commentaire:

Publier un commentaire