jeudi 5 avril 2012

HAPPY NEW YEAR - Foggyview



 ©Jena Cumbo

English version here


HAPPY NEW YEAR, c’est Eleanor Logan, native de Brisbane en Australie et émigrée depuis quelques temps à New York, qu’on avait déjà croisée au sein des Adult Themes.
Ça fait quelques mois déjà qu’elle nous gratifie de son univers touchant et passionné avec ses chansons hypnotisantes et sa voix envoutante au travers de nappes mélodiques et d'un son distordu.


Actuellement en pleine tournée, elle jouera pour quelques dates en France, notamment Mercredi 11 avril prochain pour le festival Fake Series organisé par Hartzine à l’Espace B (event ici). Son 1er LP sera d'ailleurs très bientôt disponible chez le label parisien SVN SNS RCRDS.

Elle a gentiment trouvé quelques minutes sur la route pour répondre à nos questions :


« Là, maintenant je suis en périphérie de Jackson, pour notre tournée de la côte Est des USA, avec les mecs qui jouent actuellement avec moi dans HAPPY NEW YEAR, Dan Derr et Thomas Martin.
Nous sommes en train de conduire près d’un marais inondé dans le Mississippi. Ils annoncent une tornade à la radio mais on s’éloigne de la tempête donc ça devrait aller. »



x Définition du rock and roll ou de la musique:

Le Rock and Roll est un style de musical. La musique est faite d’émotions et d’histoires transformées en un langage universel.

x Peux-tu choisir une image que tu aimes et la décrire?



J’ai pris cette photo avec un appareil jetable waterproof à Byron Bay, en Australie. C’est comme le moment où l’on sort de l’eau et on ouvre les yeux.


x Pire cauchemar:

Je fais des rêves en état de paralysie du sommeil où mon esprit est éveillé mais mon corps est endormi et où je ne peux même pas le réveiller. J’y hallucine que je tombe hors de mon corps et m’écrase sur des choses. C’est terrifiant, mais quand j’y repense, j’aime l’existence de ce type de rêve. C’est un sentiment tellement intense et qui vient uniquement de l’esprit.


x Endroit préféré :

Je passe beaucoup de temps seule, dans mon studio aménagé. C’est dans une ancienne grande brasserie qui fut construite en 1850 et abandonnée pendant longtemps. On a été les 1er à y emménager donc on a choisit une des pièces du haut, assez extraordinaire avec de grandes fenêtres et vue sur Brooklyn.
Pour y accéder, il fallait marcher à travers cet énorme bâtiment vide, et c’est comme si on se retrouvait dans un film d’horreur, avec un éclairage plein de poussière à travers les vitres cassées, avec des oiseaux qui te foncent dessus de l’intérieur.
L’immeuble est plus peuplé maintenant mais c’est toujours assez flippant tard dans la nuit.


x 3 disques qui t’accompagnent ?





- The Cure - Live at the Town & Country Club, London.
C’est en fait une cassette vidéo/VHS mais je la regardais tout le temps quand j’étais petite. J’ai appris à jouer de la basse grâce à elle, en jouant sur le concert, encore et encore…

- New Order - Power, Corruption & Lies.
Quand j’avais 17 ans, j’étais obsédée par cet album. J’ai arrêté d’aller à l’école et je m’allongeais sur mon lit à l’écouter. Finalement ma mère me dit que ce n’était pas grave si je n’allais pas à l’école, que je pourrais voyager, aller à l’étranger, faire n’importe quoi mais que je ne pouvais plus rester dans ma chambre à écouter ce disque.

- Liars - Drum's Not Dead.
L’été où j’ai emménagé à Brooklyn, j’avais ce petit lecteur mp3, alimenté par des petites piles AA et qui ne pouvais contenir qu’un disque à la fois.
J’y ai gardé cet album pendant des mois et je l’écoutais dans le métro. Je prenais toujours le même train, chaque jour et il y avait toujours ce type qui prenait aussi le même train, tous les jours. On se regardait l’un et l’autre chaque jour, pendant des mois, sans jamais se parler. Et un jour, je l’ai vu descendre du train, s’arrêter, attendre que tout le monde soit passé, se pencher et ramasser un sac de weed par terre et le mettre dans sa poche.


x Une citation:

« Si je devais faire un vœu, je souhaiterais pouvoir en faire deux. Le premier serait que Caims soit toujours en vie, et l’autre serait que je sois une très bonne chanteuse, comme ça : Aaaaah ».
Je marchais dans Manhattan quand je suis passé devant cette petite fille de 4 ans qui disait ça à sa mère. La partie « Aaaaah » était ce genre de note aigue d’opéra qui était juste parfaite.


x Discographie :



"Twins / Hotel" 7-inch, 2010, Crikey! Records




"Gold Medallion / And… Begin!" 7-inch, 2011 Crikey! Records




"High Sea" split 7-inch with Nite Fields, 2012 Lost Race Records


The Endless Sea (Iggy Pop cover)


"HAPPY NEW YEAR" 12-inch LP, 2012 SVN SNS RCRDS (Sortie prévu pour Avril 2012)












B.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire